Devenir propriétaire au Luxembourg : ce qu’il faut savoir avant de sauter le pas

Devenir propriétaire au Luxembourg : un investissement sûr ? Acheter un logement au Luxembourg implique des prix élevés mais la pression immobilière est compensée par de multiples incitations fiscales qui aident à se lancer.
L’immobilier au Luxembourg, un marché en plein essor

Place financière internationale qui jouit d’une prodigieuse attractivité, le Luxembourg et ses 600 000 habitants accueille près de 170 nationalités différentes. Un melting pot qui grandit au rythme de 12 000 nouveaux résidents chaque année.

Le niveau de rémunération élevé de ces nouveaux arrivants a tendance à faire grimper les prix de l’immobilier dans le Grand-Duché. « On construit 4000 nouveaux logements par an, or il en faudrait environ 6000 » pour accompagner l’accroissement du nombre de résidents, indique le quotidien luxembourgeois L’Essentiel.

Un constat que partage Jean-Francois Zimmer, agent immobilier à Luxembourg : « ça entraîne une sacrée pression immobilière qui a fait doubler les prix en quelques années ».

Selon l’Observatoire de l’Habitat, entre 2016 et 2017, le prix d’achat des appartements anciens a augmenté de 4,7%. Sur la même période, les prix des logements neufs ont grimpé de 6,1%. Cette hausse n’a pas freiné l’ardeur des acquéreurs. Le nombre de transactions enregistrées a en effet bondi de 12% pour l’achat d’appartements existants.

Une maison à un million

L’Observatoire estime que dans le Canton du Luxembourg, le prix d’achat moyen d’une maison se situe à 968 918 euros. C’est deux fois plus que dans le nord du pays.

Les nouvelles constructions affichent un prix bien plus élevé que « l’ancien ». Pour un appartement neuf, il faut compter 7 000 euros le mètre carré dans le centre de Luxembourg capitale, alors qu’un appartement existant se négocie à 5 000 euros le m2. Un écart de prix qui commence à s’estomper indique l’agent immobilier.

Pour scruter l’évolution des prix du marché immobilier, le site de l’Observatoire de l’Habitat sera un précieux allié. N’oubliez pas que le prix de vente final du bien devra inclure les commissions de l’agence immobilière et les frais de notaire.

Le spectre de la bulle immobilière

Témoins privilégiés de cette flambée des prix de l’immobilier, certains quotidiens luxembourgeois évoquent un risque de « bulle immobilière ». Pour l’agent immobilier, le Luxembourg n’en est pas encore là. « On n’a pas atteint les niveaux de prix immobiliers de Londres ou de New York. De plus, au Luxembourg il y a beaucoup de gens fortunés qui peuvent acheter à ces prix ».

Une fiscalité incitative

Lors de l’achat de votre maison ou appartement, vous pourrez bénéficier d’un abattement fiscal, également nommé crédit d’impôt, limité à 20 000 euros.

Mais les initiatives qui incitent à devenir propriétaire ne s’arrêtent pas là. Au Luxembourg, les coûts de transaction sont limités, l’impôt foncier est extrêmement faible, la plus-value n’est pas imposable lors de la revente et les intérêts sur les crédits hypothécaires sont déductibles fiscalement.

Ajoutons le crédit d’impôt sur les actes notariés ou sur l’assurance du crédit immobilier. Des arguments de poids qui finissent par convaincre, même dans un marché immobilier en hausse.

Comment acheter au Luxembourg ? Les démarches pour vous lancer

Pour l’agent immobilier « en principe tout le monde peut accéder à l’achat d’un bien immobilier » à condition de démontrer l’origine des fonds pour éviter les problèmes de blanchiment. « Un apport personnel d’environ 20% du prix d’achat est bien souvent demandé », précise-t-il. Il faut également souscrire un contrat d’assurance pour son bien immobilier, « sinon la banque risque de ne pas donner son feu vert ».

Pour les recherches, les sites des agences Wortimmo.lu, Athome.lu ou Immotop.lu sont plébiscités par les candidats à la vente. En effet, selon le portail officiel du Grand-Duché du Luxembourg, peu de propriétaires gèrent eux-mêmes la vente de leurs biens immobiliers. L’écrasante majorité d‘entre eux a recours à une agence pour gérer les visites et les démarches administratives.

Une fois le bien de vos rêves trouvé, vous devrez désigner un notaire pour effectuer l’acte de vente après la signature du compromis. Pour trouver celui qui saura protéger vos intérêts, rendez-vous sur le site du notariat au Luxembourg.

 

Enfin, si vous êtes récemment arrivé au Grand-Duché, n’oubliez pas qu’il faut au préalable vous déclarer comme résident luxembourgeois avant de pouvoir acquérir un bien.

Besoin d'un conseil ?

Dans chaque région du Grand-Duché, un conseiller se tient à votre disposition pour vous offrir ses services et ses conseils éclairés en solution d’assurances.